Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 06:31
Le Capitaine Courage était une légende des océans. Il n'avait, parait-il, jamais connu la peur.

Son bateau, une fine goélette de 3 mats, était armé de 6 canons à tribord et 6 canons à gauche... Ha non, 6 canons à bâbord et 6 canons à droite... et zut!

Bref il avait 12 canons : 6 de chaque côtés...

Un jour, au large des côtes d'Espagne, la vigie se mets à crier de son accent sénégalais inimitable

-        Navi'e a t'ibo'd !!!

Le sang du capitaine Courage ne fais qu'un tour : le tour du propriétaire; il prend sa lunette longue vue, scrute longuement la bannière du navire approchant et s'écrie:

-        C'est un ennemi ! tous sur le pont!! armez les canons...  tribord… de gauche ! Préparez vous à l'attaque  et toi, moussaillon, apporte moi ma chemise rouge !

Devant tout l'équipage, il enfile sa chemise rouge et tourne son dur visage vers l'ennemi qui approche.

Le combat est terrible et sanglant, même pour les chrétiens.

 Plus tard, la victoire acquise, on partage le butin et on boit du rhum... beaucoup de rhum: c'est la coutume.

Dix jours après, on entend la vigie, perchée sur la hune du mat de misère, crier:

- Ale'te, ale'te ! Deux navi'es a bâbo'd de d'oite. 

Le Capitaine réagit immédiatement : il prend sa longue vue…

-        Ce sont des ennemis ! tous sur le pont!!  Armez les canons... heu... bâbord, hé oui ceux de gauche, andouille !  Et toi, moussaillon, apporte moi ma chemise rouge !

Et après un abordage brutal et un  combat sanglant pour tous mais surtout sans gland pour les enfants d'Abraham qui étaient circoncis,  il célèbre une nouvelle victoire à la tête de ses hommes.

Le soir, on partage le butin et on boit du rhum... beaucoup de rhum: c'est la coutume...

Cette chemise rouge était devenue un mystère pur tous les hommes d'équipage qui n'avaient pas inventé le marteau à bomber le verre. On voyait bien, à sa coupe, qu’elle ne sortait pas de chez LAGARFELD, vous savez le teuton qui tâte les tétons…mais c’est sa couleur qui intriguait…  Un jour, le mousse se hasarde à demander au Capitaine Courage:

-        Mais pourquoi cette chemise rouge, Capitaine ?  Le fier officier répond haut et fort:

-        Si je suis blessé pendant l'assaut, le sang pourra couler et vous, mes hommes, ne vous en apercevrez pas et vous conserverez ainsi votre ardeur au combat... Cette couleur rouge doit vous indiquer ma détermination !

Et tout l'équipage applaudit, même Crochette.

Quelques jours plus tard, une flotte de navires ennemis est signalée par la vigie :

- Ale'te, ale'te ! Douze bâtiments ennemis à t'ibord, une bonne quinzaine à bâbo'd  de d'oite et quat'e à la poupe. Tiens ? il y en aussi plusieu's devant nous.

Alors, en se grattant la joue tribord, le capitaine dit:

-        Fou you youille... tous sur le pont!! Armez tout les canons...  bâbord, tribord, de gauche et de droite aussi, andouille ! Puis baissant tristement la tête il murmure :

-        Et toi, moussaillon, apporte moi mon pantalon marron !

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Oh ! Merde alors ...Les applaudissements de Crochette méritent la médaille d'or de ces jeux d'eau. Merci pour le plaisir de l'humour. Bise.
Répondre

Présentation

  • : Marcus Santner
  • : La fée Lée qui s'est penchée sur mon berceau avait un lumbago carabiné mais elle m'a appris que même n'étant pas le meilleur, on peut sourire du pire.Ainsi, l'humour des mots m'a pris très jeune et ne m'a jamais lâché.Pourvou qué ça doure.
  • Contact

Recherche

Liens